Le portrait
dans V.O.

YORGOS LANTHIMOS

Une vidéo de :

Né à Athènes en 1973, Yórgos est très vite animé par le cinéma. Dès lors, il se dirige vers l’école d’audiovisuelle de Stavrakos pour y étudier la réalisation. Diplôme en main, le réalisateur en herbe a 17 ans ; les prémices d’une carrière se forment : il collabore avec une compagnie de danse pour laquelle il réalise une série de vidéos. Les publicités, les trois courts-métrages (O viasmos tis Hlois, Despina Vandi : Deka Entoles, Uranisco Disco) et les réalisations de clips seront les préludes de son premier long-métrage – une comédie : O kalyteros mou filos (2001). En 2005, le film laboratoire Kinetta n’embrase pas les critiques mais permet au nouveau dramaturge de trouver son cinéma. Néanmoins, son troisième sera le détonateur d’une reconnaissance émergente. En effet, Canine (2009) obtiendra le Prix Un Certain Regard au festival de Cannes. Un an plus tard, sur le plateau de tournage de Attenberg (de Athina Rachel Tsangari), alors qu’il joue le rôle d’un ingénieur, il s’éprend de sa partenaire à l’écran : Ariane Labed, devenue son épouse. L’actrice franco-grec aux mille facettes interprétera une gymnaste dans le quatrième long-métrage du réalisateur intitulé : Alps (2011) – qui lui vaudra l’Osella du Meilleur scénario à la Mostra de Venise, ainsi que le Grand Prix au Festival du film de Sydney l’année suivante. En 2015, Yórgos met ses premiers – petits – pas dans les grands avec The Lobster. Un film au scénario dystopique et original : des personnes esseulées sont enfermées dans un hôtel avec pour seul but de trouver un partenaire en 45 jours. L’unanimité autour de ce dernier se traduira par le Prix du Jury au Festival de Cannes. Deux ans plus tard, il réalise la Mise à Mort du Cerf Sacré, un long-métrage à la plastique psychologique perturbante renforcée par un sens de l’esthétique aigue. Une fois de plus, le Festival de Cannes est conquis et couronne le film par le Prix du Scénario. Dans sa dernière sortie : La Favorite (2019), Yórgos dépeint l’histoire du règne d’Anne d’Angleterre à travers une peinture baroque aux traits impertinents, dans laquelle les métaphores visuelles et textuelles s’entremêlent. Yórgos Lánthimos a su créer son propre langage : oscillant entre l’onirisme fantasque, l’histoire et la science-fiction, le cinéma du réalisateur hellénique se socle par une dramaturgie dionysienne.

Filmographie

2001 : My Best Friend (Ο καλύτερος μου φίλος)
2002 : Uranisco Disco (court-métrage)
2005 : Kinetta (Κινέτα)
2009 : Canine (Κυνόδοντας)
2011 : Alps (Άλπεις)
2015 : The Lobster
2017 : Mise à mort du cerf sacré
2018 : La Favorite