Le portrait
dans V.O.

Terrence Malick

Une vidéo de : Rachel Glassman

Terrence Malick est né soit à Waco, Texas, soit à Ottawa, Illinois, le 30 novembre 1943. Il est élevé par sa mère, Irene Malick et son père, Emil Malick, fils d'immigrés assyriens de religion chrétienne. Malick étudie dans les universités d'Harvard et Oxford. À Harvard, il suit notamment les cours de Stanley Cavell. À la suite d'un contentieux avec son directeur de recherches Gilbert Ryle, il ne soutient pas, à Oxford, sa thèse de doctorat portant sur le concept du monde chez Søren Kierkegaard, Martin Heidegger et Ludwig Wittgenstein. Il enseigne ensuite la philosophie au MIT et traduit de l'allemand Le Principe de raison, de Heidegger. En parallèle, il s'inscrit à un cours de cinéma et sort diplômé du Center for Advanced Studies de l'American Film Institute en 1969. Il participe d'abord, comme script doctor, à l'élaboration de plusieurs scénarios dont celui de L'Inspecteur Harry (Dirty Harry) avant d'écrire et réaliser son premier long-métrage, La Balade sauvage (Badlands). Suit Les Moissons du ciel (Days of Heaven), un drame avec Richard Gere sur le travail à la ferme qui lui vaut prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1979. Le réalisateur suscite le mystère pour les vingt années d'écart entre Les Moissons du ciel et La Ligne rouge. Jamais dans l'histoire du cinéma, un cinéaste n'aura autant attendu entre deux productions. Néanmoins, on sait qu'il écrivit plusieurs scripts et qu'il travaillait sur le projet Q, film explorant l'origine du monde qui deviendra The Tree of Life. Depuis 2011, Malick enchaîne les tournages à une vitesse accélérée par rapport aux décennies précédentes ; ainsi, de 2011 à 2016, en comptant les sorties futures, le cinéaste va réaliser 4 longs métrages et un documentaire. En 2017, sort d'abord Voyage of Time, un documentaire en IMAX, commenté par Brad Pitt et Cate Blanchett, sur la naissance et la mort de l'univers, suivi de près par Song to Song avec Ryan Gosling, Rooney Mara, Michael Fassbender et Nathalie Portman.

Filmographie

1973 : La Balade sauvage (Badlands)31
1978 : Les Moissons du ciel (Days of Heaven)
1998 : La Ligne rouge (The Thin Red Line)
2005 : Le Nouveau Monde (The New World)
2011 : The Tree of Life
2012 : À la merveille (To the Wonder)
2015 : Knight of Cups
2016 : Voyage of Time : Au fil de la vie
2017 : Song to Song
2018 : Radegund