Le portrait
dans V.O.

Frederick Wiseman

Une vidéo de : Christopher Small & James Corning

Après des études de droit à la célèbre Yale Law School, dont il sort diplômé en 1954, et après son service militaire en 1955/1956, il est nommé professeur de droit à l'université de Boston, puis à l'université Brandeis et enfin à l'université Harvard entre 1959 et 1961. Il témoignera souvent du peu de conviction qu'il apporte à l'exercice de ce métier. En 1963, il entreprend de produire la réalisatrice Shirley Clarke, qui a décidé de tourner The Cool World, adapté d'un roman de Warren Miller. En 1966, avec des amis, il fonde une association d'aide sociale, l'Organisation for Social and Technical Innovation (OSTI) dont l'activité se prolongera jusqu'en 1973. La production du film de Shirley Clarke le décide à produire et monter ses propres films. Il tourne ainsi son premier documentaire : Titicut Follies (1967), regard d'emblée critique sur un hôpital pour aliénés criminels, qui sera suivi d'environ un film par an, jusqu'à aujourd'hui, notamment grâce au réseau de télévision de service public Public Broadcasting Service, en particulier la station WNET de la région de New York, grâce aussi à diverses fondations comme la Ford Foundation, ou la Fondation MacArthur, liste non exhaustive, grâce enfin à quelques coproductions avec la BBC et Arte France. Dès 1970, afin de se garantir une indépendance de création, il crée sa propre société de production Zipporah Films1. À partir de 1980, il travaille beaucoup à l'étranger. En France particulièrement, il s'introduit en 1995 dans les coulisses du Théâtre-Français pour y tourner La Comédie-Française ou l'Amour joué.

Filmographie

2004 : The Garden, 196 min, sur le Madison Square Garden, célèbre salle polyvalente de Manhattan. Il semble qu'une affaire juridique soit en cours, à propos de ce film5.
2007 : State Legislature, 217 min, sur l'élaboration des lois par le Parlement d'Idaho. Inédit.
2009 : La Danse, le ballet de l'Opéra de Paris, 158 min, les répétitions et les spectacles de sept ballets, et le travail des administrateurs, chorégraphes, maîtres de ballet, danseurs, musiciens, costumiers et techniciens de plateau.
2010 : Boxing Gym, 91 min, sur le club de boxe américain Lord's Gym et sa clientèle hétéroclite.
2011 : Crazy Horse, 134 min, sur les coulisses du cabaret parisien et la revue créée par Philippe Decouflé.
2013 : At Berkeley, 244 min, sur l'Université Berkeley en Californie.
2014 : National Gallery, 174 min, sur la National Gallery de Londres.
2015 : In Jackson Heights
2017 : Ex Libris : The New York Public Library